Réflexion sur un projet de filière de niveau doctoral en sociologie/anthropologie

Comment construire et mettre en oeuvre au sein de la société civile une nouvelle filière de niveau doctoral,  pluridisciplinaire conjuguant la sociologie, l’anthropologie et la philosophie ?

 


L'un des objets de l''AFFRESS est de participer à la diffusion et à la construction d'une culture de sciences sociales.À ce titre, l'Association a conduit une réflexion préparatoire sur le contenu et les modalités de mise en œuvre d'une filière de  niveau doctoral en sociologie/anthropologie qui puisse être portée par des acteurs de la société civile. Cette réflexion a été conduite par des universitaires issus de l'enseignement catholique et s'est déployée sur deux niveaux :- le contenu pédagogique. Cette partie de la réflexion a débouché sur la construction d'un ensemble pédagogique cohérent. Du niveau des études avancées, soit master (maîtrise) et doctorat, le programme est axé sur l’anthropologie culturelle et sociale, la sociologie de la connaissance et de la religion, la sociologie historique dont celle du christianisme, la perspective interactionniste symbolique et phénoménologique, tant sa théorie sociologique qu’en anthropologie. L'objet est de permettre à l'étudiant d'entrer dans une perspective permettant de saisir le fonctionnement d’une réalité sociale à différents niveaux. Pour cela, la sociologie de la religion et celle du christianisme sont particulièrement mises en avant, en ceci que leur pratique constitue un exercice par excellence de  construction d'une telle perspective. - les aspects pratiques et institutionnels. La mise en place d'une filière universitaire hors du cadre traditionnel implique d'explorer un certain nombre de questions : quelle reconnaissance pour les diplômes (l'Etat en France se réservant la collation des grades) ? Quels aspects administratifs et légaux prendre en compte ? Comment trouver des partenaires et construire un projet commun ? Construire un projet institutionnel et le proposer ou le co-construire dès le début avec des partenaires divers ? Où trouver les ressources humaines nécessaires ? Quelle gouvernance d'un tel projet ? Comment concilier dans un projet commun l'éthos de la recherche et le travail en commun sur des aspects concrets ? etc ... 

Livrable.
 Cette réflexion a conduit à la constitution d'un stock d'informations concrètes sur la question, sur la formalisation du projet pédagogique et sur une réflexion plus large sur la gouvernance de ce type de projet, réflexion qui a entre autres débouché sur la Charte de l'AFFRESS.

Photo:freefoto.com

ImprimerE-mail