Rencontre : la transaction du conflit et ses perversions : la transaction politique au Liban - 1er octobre 2010

Présentation par Mme Bunzel-Khalil, chargée de cours à l'Université Saint Joseph de Beyrouth.

Auteur de Identité en conflit et transaction, les affrontements libanais comme figure de référence.

Le Liban se caractérise par sa composition pluriconfessionnelle et par son régime politique - la démocratie consensuelle - fondée sur la reconnaissance constitutionnelle et proportionnelle des dix-huit différentes minorités confessionnelles. Ce système qui favorise, dans le meilleur des cas, la participation intercommunautaire au pouvoir, est néanmoins également propice à la politisation des clivages communautaires et vulnérable aux abus du clientélisme.

Cependant, la fragmentation sociopolitique ne se dessine pas uniquement au long des lignes religio confessionnelles. Il ne s’agit pas non plus d’une logique démocratique opposant l’opposition et le gouvernement dans un jeu conflictuel d’intérêts négociant d’une façon ou d’une autre le bien commun. La complexité libanaise enfante et soutien à travers des séquences transactionnelles perpétuelles ses propres arrangements de régulation de conflit et perverti ainsi le projet d’installer un véritable état de droit.

Le 1er octobre 2010 à Paris de 19h45 à 22h00 - Entrée gratuite - Places limitées, merci de vous inscrire au préalable Pour vous inscrire, suivez le lien ci-dessous ou envoyez nous un courriel via le menu "contact".

ImprimerE-mail