Le concepteur, l’acteur et le système : la formation de sociologie-anthropologie pratiquée à l’Institut Catholique de Paris

ad_logo_blancfondbleu_20081020.jpg_medium

La consistance du programme de sociologie-anthropologie, la compétence reconnue d'une équipe d'enseignants-chercheurs, confirmée par leurs publications scientifiques et leur participation à des colloques et à des centres ou groupes de recherche, les liens avec d'autres institutions ont été parmi les facteurs de réussite d'une formation de sciences sociales, originale à plus d'un titre en contexte français. Relativement selon les niveaux et les types d'enseignement, aux éléments mentionnés s'ajoutaient la préoccupation de former intellectuellement par la rigueur de la méthode, la communication de connaissances de pointe, la valorisation d'un esprit de liberté dans la recherche et l'expression de la pensée.

Par Paul-André Turcotte

Lire la suite

La création de l’Université du Québec et l'évolution de l'idée d'université

256px-Montreal_skyline_by_night2

Depuis la création d'une Commission royale d'enquête sur l'enseignement en 1961, le Québec entreprend la réforme de tout son système d'éducation.

C'est dans ce contexte que se situe, en 1968, la fondation de l'Université du Québec sous forme de réseau d'une université d'état publique et non confessionnelle, par opposition aux six établissements privés et de dénomination religieuse déjà existants.

Par Michel Allard

Lire la suite

La production des savoirs sur les confréries sénégalaises : le dilemme de la distanciation et de l'appartenance

Au Sénégal, où il existe une tradition islamique bien ancrée et des structures de recherches transdisciplinaires, le travail d'auto-analyse devient un objet capital. Il est important d'interroger ces données en rapport avec les dispositions sociales des chercheurs. 

Quels sont les facteurs favorables ou alors les biais interprétatifs liés au fait d'être à l'intérieur ou à l'extérieur du pays ?

Par El Hadji Samba Amadou Diallo

Lire la suite

Les frontières culturelles et institutionnelles du migrant. Les insertions des viateurs français, missionnaires en Bas-Canada (1847-1874)

Un_village_du_Bas-Canada_-_1840

L'acteur social qu'est le migrant en vient à construire son insertion et à en délimiter les frontières, culturelles et institutionnelles, bref à se resocialiser. Dans le déplacement, le regard de l'autre occupe une place première, rapporté qu'il est aux références de la socialisation dans des conditions autres que celles avec lesquelles il se doit désormais de composer.

Par Paul-André Turcotte

Lire la suite

Neutraliser le surnaturel

evariste_vital_luminais_-_exorcisme2

En évoquant l’étymologie du mot « religion », Peter Berger pose les termes d’une alternative entre « religere », relier, et « relegere », faire attention…

Par Peter L. Berger.

Lire la suite

Pour une sociologie du migrant - la figure du missionnaire

ignace_bourget_1862

Le missionnaire change au contact du peuple devenu le sien, et ce au point de relativiser son propre monde culturel. De retour dans son pays d'origine, en congé ou définitivement, il se sent encore plus étranger qu'en terre de mission.

Contribution à une sociologie du migrant en référence à l’histoire des missionnaires catholiques, dont les clercs de Saint Viateur français envoyés  au Canada au XIXème siècle.

Par Paul-André Turcotte

Lire la suite

Plus d'articles...